Canapé des années 50

Pas de commentaire

Petite touche des années 50 avec le canapé Balthasar création de chez Habitat. Rétro et design à la fois, il reprend l’essentiel des lignes tendances du moment avec toutefois quelques variantes. Décryptage de ce produit.

Le Balthasar gris anthracite

Une couleur qui ne cesse de prendre une part de marché importante, le gris, ici anthracite, n’est pas à notre avis un simple effet de mode. C’est une valeur sure et donne au canapé Balthasar un beau contraste entre le tissu et l’encadrement en bois clair. Gros bémol toutefois, impossible de savoir véritablement de quoi est composé le tissu. Il manque cruellement chez Habitat d’une fiche technique bien plus détaillée. Synthétique ou naturel, nous ne sommes pas en mesure de vous apporter des réponses. Au vu toutefois du prix à 899 euros, nous espérons que le naturel, pourquoi pas du coton, sera au rendez-vous. Cela lui conférerait un bel argument entre le design et les matériaux. Même problème pour le piètement et encadrement du canapé par un bois dont ne connaissons pas sa provenance. Massif ou pas, pin ou bouleau, quelques explications s’imposent.

Pendant que vous passez un petit coup de téléphone au service clientèle pour éclaircir ces deux points, nous comprenons que l’assise possède une mousse polyréthanne 25 kg et le dossier 35 kg/m3. Un grand classique, bien que l’inverse aurait été à notre avis plus intéressant. Mais c’est un choix dans l’exécution de produit qui tient la route tout de même. Des sangles élastiques pour la suspension et nous découvrons en même temps que c’est du chêne naturel qui fait office de piétement. Autant pour nous, mais le reproche reste valide car nous pensons qu’un tableau technique serait indispensable pour chaque la description de chaque produit. Bref, l’information était présente sur ce point, mais pas assez mise en valeur. Le Balthasar existe en deux ou trois places avec au choix deux couleurs. Nous  privilégions toutefois le gris anthracite car le beige semble plus risqué.



CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits

Un canapé rétro 2 places

Les années 50 sont à l’honneur sur ce petit produit qui mesure 155 cm de longueur. Il est bon de prendre en considération la hauteur d’assise de 47 cm ce qui est plutôt relevé par rapport à des canapés design mais tout à fait aux normes des salons rétro. Aucun reproche sur ce point à faire à l’enseigne Habitat, qui met bien en avant cet élément indispensable. La hauteur d’assise permet de comparer avec votre canapé et de s’assurer qu’elle conviendra à votre style de confort et gabarit.

Ce canapé rétro possède un dossier capitonné, ainsi qu’une assise monobloc. Ses formes sont rondes et douces. L’épaisseur du coussin d’assise laisse penser à un confort optimal. Cela a pour conséquence de détériorer légèrement l’aspect visuel. Les proportions sont de ce fait correctes mais cette mousse aurait pu se contenter d’un ou deux centimètres en moins. Globalement, il ressemble aux fameux modèles du même style, mais avec néanmoins, une allure plus compacte, plus imposante, qui dégage un sentiment de solidité et de pérennité.

Pin It

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Les points forts de Rosini Divani
    1691 Lectures

    La plupart des rédacteurs de Canape.net ont eu l'occasion de travailler avec Rosini Divani lors de leur carrière. Ce fabricant bien implanté en France reste à nos yeux une référence. Son secret

  • Meuble à chaussure adhoc
    6639 Lectures

    Un ami Henri, très bricoleur s'est mis à fabriquer de lui même et par lui même une commande expresse de Madame, un meuble a chaussure(s). A noter que ce terme prend toujours un (s) mis entre

  • But dévoile son nouveau catalogue
    666 Lectures

    La rentrée a du bon en terme de nouveauté. Aussi bien pour les grandes marques, que pour le particulier, le mois de septembre est synonyme de changement. Le nouveau catalogue But 2013/2014 est

CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR