La saga ikea continue

Pas de commentaire

Une image certes inspirée de la bible, mais la marque Ikea ne serait-elle pas le messie en matière de meuble design ? Peu importe ce point de vue.

Ikea un colosse aux pieds d’argile

Ce qui compte aujourd’hui dans cet article, c’est davantage relever ce que décrit si bien le magazine Les Échos, la stratégie nouvelle que doit déployer l’enseigne pour conserver son avance. En effet, depuis des années, elle s’est évertuée à s’affirmer sur la scène internationale. Cette bataille maintenant gagnée, elle doit faire face à une nouvelle difficulté, celle de confirmer sa différence pour échapper à la banalisation. Les concurrents l’ont bien compris et tous ont ces dernières années, mis les bouchées doubles pour se hisser au niveau d’Ikea.

Souvenez-vous, qu’en 1943 Mr Kamprad fait payer l’accès à son premier magasin dans le nord de Stockholm, mais fait construire en plus un hôtel à côté pour les clients venus de loin. Au fil du temps, le fondateur va chaparder une belle part de marché dans toute l’Europe pour devenir le numéro un. En France, l’arrivée laisse perplexe dans un premier temps les consommateurs, comme les professionnels. Le meuble en kit ne remporte effectivement pas l’unanimité.




De plus, nos concitoyens restent largement ancrés dans les vieux meubles de famille, ou campagnards. Autant dire que la chose n’est pas encore gagnée. C’est par des campagnes de publicités provocantes ou tout au moins décalées (voir photo du haut). Souvenez-vous du garçon qui dans un clip s’assoit par mégarde sur un vibromasseur… Ikea proposera ainsi des meubles de rangement ! C’est aussi pour les jeunes couples, un petit coup de pouce dans l’installation de leur ménage. Le design Low cost, voici le nouveau concept de la marque. Tout doucement, les jeunes gens seront complétés par des époux, puis des retraités.

Mais voilà, une fois ce pari gagné, maintenant que la marque égraine le monde entier, les autres revendeurs ou fabricants, se sont mis aussi à redorer leur image. A ce jour, le marché se décompose ainsi :

  • 17.9 % de part pour Ikea
  • 14.9 % de part pour Conforama
  • 10.6 % de part pour But

Cette standardisation de l’offre devient les pieds d’argile pour ce colosse. Car ce risque de dépersonnaliser son image, ses produits reste grand. Sans compter la crise qui vient accentuer ce passage difficile qui n’épargne aucune marque. Aujourd’hui devenue une institution voit toutefois ses ventes baisser en 2012 de 4.6% dans un marché en recul de 5%. On pourrait dire “Njut alors”, mais pas besoin de sarcasme car la tâche loin d’être aisée, sera sans nul doute l’occasion pour Ikea de nous surprendre une nouvelle fois. Elle n’a pas le choix, les autres sont à l’affut derrière…

CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits ici

Pin It

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Un canapé de style urbain
    82 Lectures

    Très en vogue le style urbain est traité ici pour une clientèle plutôt jeune. Son parti pris ne s'adresse pas au plus grand nombre, mais a le mérite d'exister. Son prix accessible conviendrait

  • Idée meuble tv vintage
    4609 Lectures

    L'occasion aujourd'hui de parcourir une seule boutique proposant du meuble tv vintage pas trop cher et dans l'air du temps. Voici quelques idées qui devraient vous aider à trouver le mobilier

CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR