Canapés écologiques

Pas de commentaire

Il était temps que le milieu de l’ameublement se bouge et commence à évoluer avec son temps. Les canapés soucieux de l’environnement au delà de la simple norme NF commencent à pointer le bout de le nez. Nous le devons essentiellement à quelques enseignes qui se comptent à l’heure actuelle sur les doigts de la main.

Les forêts précèdent les hommes, les déserts les suivent. Chateaubriand

Des canapés 100% naturel

Il est bon de commencer d’abord par poser les jalons d’une définition. Sur ce point de façon officielle, aucun dictionnaire ne détermine le sens précis de ce mobilier. Au sens légal, il n’existe pas, du moins pour le moment. La loi n’encadre pas cette dénomination. C’est donc aujourd’hui un label qui peut être utilisé à bon ou à mauvais escient. Sous le terme canapé écologique, se cache en réalité deux principes à notre avis. Celui du process de fabrication et celui des matériaux utilisés pour la conception. Il serait tout à fait cohérent de rajouter aussi le mode de livraison avec son bilan carbone. Ce point sera entendu dans le premier principe. Il est bon de différencier notre sujet d’abord du commerce équitable qui subit quelques coups de tonnerre en cette période et des canapés Flexiblelove en carton, qui n’ont que l’arbre comme origine, recyclable naturellement, mais peut aussi être dévoreur de forêts. Voici en tableau dans le désordre les produits structurels employés pour les canapés qualifiés de nocifs et ceux dont les matériaux tentent d’approcher le 100% naturel.

Matériaux StandardÉcologiqueSubstance nocive
Résines
Colles
thermodurcissables polymérisent à chaud
néoprène, polyamides...
caséineLe formaldéhyde
Panneaux de contreplaqué
Médium
Panneaux de particules
Aggloméré
bois massif
Bambou
Benzène
Phtalates
Vernis
TissusSynthétique, polyester, polyamides, acryliques, chlorofibres, Coton
Lin
Soie
Traitement avec des composés , traités anti-tâches, anti-feu, imperméabilisant...
MoussesPolyuréthannes divers et variésLatex
Extrait de bois Lyocell
A base de maïs
Récepteur de COV
Cuir Tannage chimiqueTannage végétalchrome

Ou acheter un canapé bio ?

Ce terme peut paraitre aux premiers abords osé, mais pourquoi ne pourrait-on pas parler de canapé bio logique ou écologique ? Autant on achète un vin bio, un yaourt, des fruits et des légumes, autant la consommation d’un meuble n’étant pas comestible, cette intitulé ne se prête pas au langage familier des professionnels du meuble. Néanmoins, les conséquences ne sont pas seulement réservées aux effets sur la planète, mais aussi liées aux résultantes sur la santé. Sensibilité, allergies, évaporation et inhalation de produits toxiques, reste l’argumentaire rigoureux des défenseurs d’un vivre mieux.

Batard écologique
Batard écologique
Canapé 2 places écologique
Canapé 2 places écologique
Canapé convertible écologique
Canapé convertible écologique
Canapé 3 places écologique
Canapé 3 places écologique
Méridienne écologique
Méridienne écologique
 

Aujourd’hui deux enseignes s’emploient à jouer cette carte raisonnée, par conviction, par stratégie commerciale, peu importe à vrai dire. L’essentiel réside dans le retentissement que subit de ce fait la profession. Nous savons tous que personne n’y échappera. Mais le progrès ne permet pas encore d’atteindre des sommets. Le canapé cuir écologique démarre tout juste quelques balbutiements. C’est du côté du canapé en tissu écologique qu’il faut se tourner pour découvrir des avancées prodigieuses. Ainsi Onature, utilise la jacinthe d’eau tressé, ainsi qu’une mousse végétale Bultex à base soja. Tout est clairement explicité sur leur site. Ces canapés écologiques se font aussi bien en lit convertible, fixe, d’angle, deux ou trois places. Des fauteuils pour compléter l’ensemble sont également à la vente. Ici nous sommes véritablement à la pointe du 100% écologique. Le procédé dans sa totalité s’inquiète des matériaux utilisés pour ne conserver que des éléments naturels.


CANAPE.NET C’est aussi du canapé écologique présent sur notre guide d’achat


Un autre magasin bien plus célèbre commence aussi à prendre une certaine avance. La Camif a en effet, ici dans une moindre mesure, entamé un processus de séduction auprès d’une clientèle plus exigeante en matière d’environnement. Le label certifié Norme Française Environnement est bien mis en valeur et rendre dans cette consommation dite éco-responsable en garantissant la santé des consommateurs, la sécurité à l’usage, la protection des producteurs, des économies d’énergie, le tri et le recyclage, ainsi que la bonne gestion des forêts. On retrouvera des matières principalement naturelles, tissu lin et coton. Pour ce qui est du reste, on ressent bien les prémices seulement. Des valeurs impeccables à porter certes, mais du l’eau devra encore couler sous les ponts pour voir une généralisation de ce type de meubles.

Les freins à la commercialisation écologique

Les raisons ne sont pas seulement affaire de volonté. Techniquement, les limites se ressentent pour arriver à confectionner ces canapés. Impossible à ce jour de créer des salons design vendus majoritairement dans nos habitations avec que des matériaux profitables pour tous. Obstacle technique ou économique, le débat peut être lancé. Le sens profond caché derrière cette appellation peut aussi devenir embarrassant. On voit que pour certains le fondement repose avant tout sur la proximité de la fabrication et pour d’autres sur la généralisation des matériaux propres. Des émissions de gaz à effet de serre liée à une activité, ici celle de produire un canapé, à la production raisonnée de plantes dans un écosystème adéquate, un fossé semble encore infranchissable.

  1. Matériaux utilisés-synthétiques-intermédiaires-biologiques-naturels
  2. Respect écosystémique (économique-main d’œuvre-humain-social-environnemental)
  3. Fabrication artisanale fait main-mécanique-industrielle
  4. Distribution circuit-lieu de production-facture énergétique-proximité
  5. Durée de vie -recyclage-longévité-réparation-Service après vente

Cette énumération pourrait être la pyramide des injonctions obligatoires pour ce procédé, variant en fonction de la formule appliquée. Des bonnes pratiques, en passant par l’idéal pour éradiquer au final par nos connaissances, les points qui méritent d’être bannis. Ne pas négliger que la note peut être salé à la fin pour le producteur et pour le consommateur. Mais n’est pas le prix à payer au XXI siècle à l’heure ou le réchauffement climatique occupent les esprits.

L’addition s’avère en conclusion peu indigeste, puisque l’on trouve un canapé naturel pour 1922 euros le trois places. Il faut convenir pour poser une notion de rapport qualité/prix, du travail effectué en amont et en aval. D’un produit entièrement artisanal, et de produits exclusivement sains pour notre organisme. Comptez 1500 euros pour une version angle et 1410 euros pour un 2 places. De quoi asseoir nos valeurs humanistes et citoyenneS pour un budget raisonnable.

Pin It
In : Conseils

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Du gris pour les canapés !
    26718 Lectures

    Le gris nous envahit Couleur un peu à part dans la gamme chromatique, le gris évoque la morosité, la tristesse ou bien encore la monotonie mais également le calme, la douceur sans oublier

  • Créer son canapé soi-même
    22585 Lectures

    Comment concevoir ou fabriquer son canapé soi-même ? Pour y répondre, il existe différentes solutions, les unes permettant de tout accomplir du début à la fin, et d'autres soulageant des

  • Lit coffre de rangement
    21227 Lectures

    Dans la série, les placards sont saturés et les murs ne peuvent être déplacés, voici une solution qui va faire du lit coffre, la solution de rangement vedette dans la maison. Lit coffre comme

EN CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR