Conseil pour acheter un canapé

Pas de commentaire

Bien que le titre soit au singulier, il n’existe pas un mais plusieurs conseils pour acheter un canapé selon son revêtement cuir ou tissu, et selon sa fonction d’angle ou encore convertible. Nous vous proposons ici de se poser tout simplement les bonnes questions.

1. Pour un canapé en cuir

Le canapé revêtu d’un cuir peut être un choix intéressant. Cette matière luxueuse attire par ses innombrables qualités. Mais faut-il encore savoir le choisir. Il existe différents cuir pour ne citer ici que les plus commercialisés :

  • Le cuir pleine fleur : le plus beau d’entre tous notamment en finition aniline. C’est aussi le plus cher et le plus fragile. Alors êtes-vous prêt à dépenser beaucoup pour vous offrir cette merveille ? Si c’est le cas, il faudra viser des canapés haut de gamme autour de 2500 et plus pour un deux places.
  • Le cuir fleur corrigée : le plus diffusé car très bon marché. Il en existe des plus ou moins bons et à des prix très variables. Il demande peu d’effort d’entretien en retour. Il est idéal pour un usage familial. Etes-vous prêt à vous à consentir que votre canapé n’aura pas les plus belles vertus propres au cuir mais s’en rapprochera ?
  • Les faux cuirs : sous le nom de croute de cuir, refente ou simili, ce sont des matières appropriées pour l’imitation. Pas chers, donnant l’illusion, vous n’y trouverez par contre aucune qualité intrinsèque. Etes-vous prêt à vous contenter de faire illusion ?

Il faut noter pour être complet, que certaines de ces trois matières sont associées parfois les unes avec les autres, pour des raisons principalement liées au coût. C’est ce qui fera au bout du compte le prix du salon. Il est bon de s’exercer à toucher plusieurs modèles et matériaux. Vous constaterez que les variétés sont nombreuses. Le toucher, l’odeur, la sensation, l’épaisseur différent d’un canapé à un autre. Laissez votre instinct parler pour faire le bon choix et vérifiez avec le vendeur qu’il possède les qualités que vous attendez. Si vous recherchez une aide plus technique, ce sujet est traité de fond en comble sur le blog dans la rubrique ‘conseils’.

2. Pour un canapé d’angle

La problématique ici touche la fonctionnalité et la place. Il est bon de décider au préalable ce que vous attendez d’un canapé d’angle avant de l’acheter. Le conseil premier est de prendre bien toutes les mesures de la pièce et de se concentrer d’abord sur les dimensions. Réussir cet achat, c’est trouver les bonnes proportions qui conviendront au mieux à la pièce. Il en existe des petits, des moyens, des très grands ou des modulables. C’est l’une des difficultés à laquelle la plupart des acheteurs sont confrontés. Ne négligez pas cet aspect si évident. Beaucoup de personnes sont déçues parce qu’elles n’ont pas pris en considération le gabarit et se trouvent coincées par des dimensions inadéquates. La question posée ici est, quelles dimensions pour le batard et la chaise longue sont les plus appropriés à l’espace ?

Le deuxième point à relever, c’est les fonctions attendues. Souhaitez-vous des têtières relevables ou de simples appuies têtes, une fonction relax ou non, la possibilité de le déplacer, notamment le retour à gauche ou droite en fonction des besoins du moment. En gros, c’est savoir ce que l’on attend véritablement de cet angle. Il existe une raison principale que vous devez identifier au risque de passer complètement à travers de cet investissement. Bien que l’esthétique soit importante, l’essentiel réside dans le confort en rapport avec votre morphologie et votre manière d’utiliser le canapé. Posez-vous alors la question : quelles sont les qualités que j’attends d’un canapé d’angle ?

3. Pour un convertible

Le sujet est ici un peu plus complexe, car il demande à la fois de prendre en compte la fonction canapé pour s’y reposer tous les jours et la possibilité de le transformer en lit pour la nuit. Il est donc bon de se donner une priorité. C’est-à-dire définir parfaitement les attentes. Il faut savoir qu’un convertible est toujours plus ferme en matière d’assise. C’est l’un des inconvénients. Bien qu’aujourd’hui, les choses s’adoucissent sur ce point, la différence reste encore flagrante par rapport à un fixe traditionnel. La question ici se pose en termes de besoin, quelle sera l’utilité première. Dans la plupart des situations, l’appoint pour dépanner suffira amplement. Pour d’autres la version quotidienne restera la meilleure solution.

Ensuite il sera possible de cerner avec plus de précisions, les matériaux les plus recommandés à votre choix, matelas, mécanique, design, et même revêtement. Restera à rendre l’ensemble conforme au budget que vous aurez décidé. C’est un propos qui sera développé plus bas, car ce facteur est déterminant et demande une attention particulière. Autre conseil, pour ce type d’achat, il est souvent recommandé  de se diriger vers un spécialiste pour pouvoir l’essayer.

4. Se fixer un budget

Nous y venons enfin au nerf de la guerre, le prix. Nous conseillons toujours de se fixer au préalable un budget pour éviter de tourner en rond et d’aller rechercher des produits qui ne répondent pas à nos critères financiers. Alors certes, on peut découvrir de beaux canapés, mais au final c’est une perte de temps. Tous les sites sont équipés de sélecteur de prix, du moins cher au plus cher ou vis versa. Il faut savoir les utiliser pour gagner du temps et viser juste. Sans tomber au centime près, une fourchette de 250, 500 ou 1000 euros aide définitivement dans cette démarche. Si vous n’avez aucune idée que votre principal souci relève plus des disponibilités et des existants, alors un petit tour d’horizon vous permettra de vous faire une idée des prix affichés sur site ou en magasin.

Il est toujours bon de commencer par cette étape d’ailleurs, visiter quelques enseignes pour avoir une idée plus précise du budget que cela peut représenter. Il devra être en rapport avec le style, la fabrication, les dimensions, le revêtement… Ou pour parler autrement, le prix doit s’accorder avec la valeur réelle du produit. La question serait : est-ce une bonne affaire ? Si des doutes subsistent, vous pouvez aussi lire nos tests de canapés ou encore profiter de notre analyse hebdomadaire sur des produits pris au hasard sur internet.

Pin It
In : Conseils

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Du gris pour les canapés !
    25269 Lectures

    Le gris nous envahit Couleur un peu à part dans la gamme chromatique, le gris évoque la morosité, la tristesse ou bien encore la monotonie mais également le calme, la douceur sans oublier

  • Lit coffre de rangement
    20483 Lectures

    Dans la série, les placards sont saturés et les murs ne peuvent être déplacés, voici une solution qui va faire du lit coffre, la solution de rangement vedette dans la maison. Lit coffre comme

  • Créer son canapé soi-même
    20174 Lectures

    Comment concevoir ou fabriquer son canapé soi-même ? Pour y répondre, il existe différentes solutions, les unes permettant de tout accomplir du début à la fin, et d'autres soulageant des

  • Le canapé du mois d’octobre
    1424 Lectures

    Il s'appelle Morisson. Peut-être un petit clin d’œil au groupe de rock les Doors, mais nous n'en savons rien. Ce que nous savons en revanche c'est que ce canapé pourrait devenir l'idole de votre

  • La déco déchire les couples
    31 Lectures

    Tapageur comme titre n'est-ce pas ? Sans en arriver jusqu'à cet extrême déchirure, avouez toutefois que la déco peut être source de dissonance au sein du couple. C'est un sujet qui vous

  • Avec mécanisme coulissant
    452 Lectures

    Jusqu'à présent les fonctions évoluaient peu en matière de sofa. Même si les têtières apportent depuis peu une autre façon d'aborder le confort, cette nouveauté était pensé avant tout pour

  • Le salon de jardin s’impose à nous
    640 Lectures

    Il y a encore quelques années, l'idée de poser un salon dans son jardin semblait démesuré. Force est de constater qu'aujourd'hui, cette fantaisie a fait son chemin. Mais comment en sommes-nous

EN CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR