Les SAV des canapés

2 commentaires

Acquérir un nouveau canapé est toujours un moment plaisant parce qu’il n’est pas rare d’attendre très (trop) longtemps entre deux achats. Il arrive pourtant que les choses ne se passent pas aussi bien que prévu. Un SAV, un problème au déballage ? Un peu plus tard ? Quels sont les principales défaillances rencontrées ?

Principaux défauts constatés

Le canapé, pièce maîtresse de toute pièce à vivre qui se respecte, est fortement sollicité. L’usure est normale, mais pas toujours. Comment distinguer le légitime de l’anormal. Voici les principales défectuosités du produit. Une assise s’affaisse bien plus que les autres ? Il s’agit d’un défaut de fabrication surtout si le canapé a moins de 6/8 mois et a été utilisé dans les conditions prévues à cet effet. Bon à savoir, si la mousse a vraiment un défaut, c’est durant ce délai que le problème surviendra. Passé cette limite, toute défaillance est rarissime.




En revanche, une couture qui lâche relève rarement de l’usure normale. Ce n’est pas pour autant que le revendeur (ou fabricant) sera responsable. Il s’agit souvent d’un accroc (ou objet tranchant…) car le fil employé pour les coutures en ameublement est très résistant. Parfois, une mauvaise conception peut être incriminée. C’est le cas d’une housse trop tendue par rapport à l’assise. Le canapé est réparable dans la mesure où, seule la couture est défectueuse. Des réparateurs agrées interviennent à domicile pour procéder à la réfection de la piqure. Mais lorsque le revêtement (cuir ou tissu) se déchire, c’est l’habillage qui doit être changé, ce qui est assez simple lorsque le canapé est déhoussable, beaucoup moins s’il ne l’est pas.

Phénomène inverse, mais tout aussi fréquent : un cuir ou un tissu qui poche.  La couture, cette fois, ne lâchera pas. Dans la mesure où le flottement reste acceptable (on ne peut pas replier le quart du revêtement sur lui-même), il n’est pas considéré comme défaut et ne relève pas du SAV. Bon à savoir : les tissus non extensibles et le cuir sont des revêtements d’assise qui pochent naturellement. Si vous ne supportez pas les “vagues”, optez pour des tissus extensibles et/ou misez sur une assise en mousse à mémoire de forme.

Autre grand classique, le cuir qui craque sur les assises du canapé. Deux interprétations sont possibles : soit le tannage du cuir vraiment mauvais (et ça, c’est tout à fait possible, surtout dans le bas de gamme), dans ce cas, le fabricant est responsable si la garantie court, soit le propriétaire utilise sans s’en rendre compte des produits qui altèrent le cuir, et ils sont nombreux : lotion anti-moustique, parfums d’ambiance, huiles essentielles, crèmes corporelles… les sources d’altération, même non intentionnelles, sont bien plus abondantes qu’il n’y paraît. Enfin, les pannes de mécanismes des fauteuils relax sont souvent à l’origine d’un SAV. Là, le recours à des techniciens qualifiés est incontournable, il faut, bien souvent, procéder au changement du moteur.

CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits ici

La meilleure parade contre les SAV

Lors de la livraison de votre achat, prenez le temps de bien vérifier ce qui vous est apporté. Tout doit être passé au crible. Les livreurs, souvent pressés par le volume de travail, font pression. Passez outre. Vous disposez d’un délai légal de 15 minutes pour vérifier la marchandise. Utilisez-le ! Et à bon escient… Déballez, observez, testez. Un défaut majeur vous saute aux yeux (grosse déchirure du revêtement, énormes griffures sur le cuir, coutures qui lâchent, mauvaise couleur…). Refusez la livraison. Les livreurs vont râler mais… Les réserves émises sur le bon de livraison n’ont pas de valeur.

Si tout vous semble correct (cela arrive souvent, fort heureusement), c’est aussi à vous, acquéreur, de prendre soin du bien livré. Entretien régulier, soins trimestriels, dépoussiérage hebdomadaire minutieux, interdiction de faire monter les animaux…La longévité d’un canapé, c’est aussi à ce prix-là. A moins que vous n’ayez déjà repéré un tout nouveau modèle…

Pin It
In : Conseils

A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Nuux

    Dans quelques mois, nous allons emménager dans notre maison et l’un des premiers achats va être le canapé. Le nôtre a fait son temps. Seulement mon ami et moi ne sommes pas d’accord.

    A votre avis, il vaut mieux acheter un canapé d’angle ou plutôt 2 canapés installés perpendiculairement.

  2. Brisebois

    Et Dieu sait que les SAV c’est pas le point fort des magasins !

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Du gris pour les canapés !
    27519 Lectures

    Le gris nous envahit Couleur un peu à part dans la gamme chromatique, le gris évoque la morosité, la tristesse ou bien encore la monotonie mais également le calme, la douceur sans oublier

  • Créer son canapé soi-même
    24381 Lectures

    Comment concevoir ou fabriquer son canapé soi-même ? Pour y répondre, il existe différentes solutions, les unes permettant de tout accomplir du début à la fin, et d'autres soulageant des

  • Lit coffre de rangement
    21716 Lectures

    Dans la série, les placards sont saturés et les murs ne peuvent être déplacés, voici une solution qui va faire du lit coffre, la solution de rangement vedette dans la maison. Lit coffre comme

  • Banquette et lit de repos
    8313 Lectures

    Qu'est ce que l'on aime les meubles multifonctions. Et pour les canapés c'est encore mieux lorsqu'ils nous invitent au repos de manière officieuse. Voici une banque lit La Redoute qui cache de

  • Réduction Home24
    156 Lectures

    Enseigne incontournable de la décoration et du mobilier, Home 24 et Canape.net vous proposent des réductions à ne rater sous aucun prétexte. De 50 à 150 euros de ristourne sur toute la boutique.

EN CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR