Lumière sur le canapé cuir simili

Pas de commentaire

Les définitions du cuir simili pour commencer

Notre dernier sondage sur la notion de cuir simili nous oblige à faire une petite piqure de rappel. De plus en plus fréquent sur le canapé, cette matière mérite une attention particulière pour ne pas la confondre avec ce que nous qualifierons de vrai cuir par opposition.

Pour commencer, nous avons pioché au hasard trois définitions sur des sites de références. L’objectif étant de rassembler des points de vue multiples pour tenter d’en retirer des pistes constructives. En nous plaçant dans la peau d’un internaute à la recherche d’information sur cette matière, nous découvrons les informations disponibles sur le Net pour faire la lumière d’une façon simple.

1. Le dictionnaire Larousse définie le cuir simili ainsi : n.m.Produit plastique imitant le cuir, obtenu par enduction et calandrage d’un papier ou d’un tissu.

2. Dicodunet apporte quelques précisions : Plus communément appelé  cuir artificiel , le simili cuir trouve une utilisation dans de nombreux domaines (dont principalement textile et vestimentaire) du fait de son coût de fabrication peu élevé et de la qualité sans cesse meilleure de ses textures. Le plus souvent élaboré à base de matière plastique, le similicuir est en outre également présenté comme une solution plus éthique que l’utilisation du cuir naturel.

3. Le centre national des ressources textuelles et lexicales complète : Toile enduite de matière plastique dont l’aspect imite celui du cuir. L’appareil est construit en simili-cuir

Que nous disent ces explications ? Les trois s’attardent sur la composition à base de matière plastique ou dérivés de PVC pour bien inscrire la différence avec le cuir. Deuxième point, toutes sont en accord pour noter la finalité, celle de l’imitation. Wikipédia va plus loin, puisque qu’en tapant ce mot clé, le site intitule sa page “cuir artificiel” et ne s’embarrasse pas plus. Jamais le terme utilisé ici n’est repris par la plus célèbre des encyclopédies. Dans le langage courant, nous nommerons cet objet “faux cuir”. Peu employé ce terme à le mérite pourtant en deux mots d’en dire bien plus.

CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits ici

Notre avis sur le canapé en simili cuir

Que ce soit pour l’achat d’un fauteuil ou d’un canapé, le simili cuir présente des avantages et des défauts. C’est pour cette raison, que le mot “qualité” sera écarté de notre vocabulaire, afin d’éviter de tomber dans le travers de vouloir le comparer au vrai cuir. Du moment ou vous avez bien compris que l’un n’est pas l’autre et qu’aucun point commun n’existe, alors ce produit va vous paraitre plus compréhensible. Il existe des tonnes de forum ou des passes d’arme se font à ce sujet, libre à vous de les parcourir. La rédaction n’a pas d’avis tranché non plus à partager, dans la mesure ou la distinction est claire dans nos esprits.

Dans l’ameublement, le cuir simili est utilisé pour une raison simple, son coût. Peu ou pas cher, il permet de fabriquer un salon à moindre prix. Car n’oublions pas que contrairement à l’industrie de la chaussure ou du vêtement, le métrage est bien plus conséquent. Pour le client, cet argument fait écho, mais ce n’est pas le seul. Le plus souvent, les acheteurs se tournent vers cette solution pour parer aux catastrophes pouvant arriver au quotidien. Tâche, griffures de chat, coup de feutre, liquide renversé… sont les actes manqués les plus répandus. Et c’est bien cet aspect plastifié tant dénigré, qui va venir amoindrir ces accidents. Nous avons même entendu parlé de mauvaises odeurs qui s’incrusteraient. Le simili ne respire pas lui et absorbe donc les effluves.

Par contre, revers de la médaille, des fragilités existent. N’ayant pas la souplesse d’un cuir, le simili peut s’effriter, se trouer ou devenir collant. Les kits de réparation sont inexistants ou très rares. Les interventions sont le plus souvent mises en échec pour le réparer, le rénover ou le recoudre. Restera une seule alternative, le recouvrir d’un plaid. La question du vieillissement se pose également. La durée de vie est globalement plus courte. L’usure du temps viendra doucement mais surement râper, abimer et détériorer la surface. Les couleurs moins tenaces s’effaceront, le blanc va jaunir par exemple. A noter que ce dernier point existe aussi pour le cuir.

Pin It
In : Conseils

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Du gris pour les canapés !
    27519 Lectures

    Le gris nous envahit Couleur un peu à part dans la gamme chromatique, le gris évoque la morosité, la tristesse ou bien encore la monotonie mais également le calme, la douceur sans oublier

  • Créer son canapé soi-même
    24381 Lectures

    Comment concevoir ou fabriquer son canapé soi-même ? Pour y répondre, il existe différentes solutions, les unes permettant de tout accomplir du début à la fin, et d'autres soulageant des

  • Lit coffre de rangement
    21716 Lectures

    Dans la série, les placards sont saturés et les murs ne peuvent être déplacés, voici une solution qui va faire du lit coffre, la solution de rangement vedette dans la maison. Lit coffre comme

  • Les petites phrases qui nous agacent
    48 Lectures

    Parfois nous avons l'impression d'être au temps préhistorique ou l'homme Neandertal est toujours présent. A croire que certaines boutiques prennent encore les clients pour des pigeons. Voici

  • Les SAV des canapés
    3322 Lectures

    Acquérir un nouveau canapé est toujours un moment plaisant parce qu'il n'est pas rare d'attendre très (trop) longtemps entre deux achats. Il arrive pourtant que les choses ne se passent pas aussi

  • Lafuma chahuté en bourse
    35 Lectures

     Lafuma l'arbre qui cache la forêt ? Après une année difficile en 2012, le milieu de l'ameublement semble perplexe quant aux résultats 2013. L'année dernière le secteur a vu son chiffre

EN CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR