Quel tissu pour mon canapé ?

Pas de commentaire

Après quelques années de mise à l’écart au profit du cuir (incontournable chocolat), les canapés en tissu reviennent, en force, sur le devant de la scène. Même les salons professionnels en mobilier se sont pliés à cette tendance.

Ultra tendance, le tissu pour canapés revient en force

La folie tissu débarque. Pour le plus grand plaisir des consommateurs français qui apprécient véritablement ce type de finition pour leur salon. Sortir du cuir, d’accord, mais pour quel type de tissu ? L’orientation est délicate et … là se pose la vraie difficulté de cet habillage !

Comment s’y retrouver ? Comment s’en sortir face à la diversité proposée : quel type de tissu ? quel motif ? quel coloris ? … sont autant de questions qui appellent à des réponses pour établir notre choix final. Le choix est d’autant plus ardu que les fabricants n’hésitent pas à proposer une multitude de palettes et déclinaisons pour l’habillage des canapés. De fait, impossible de présenter les canapés dans toutes les finitions proposées.

Quelle autre difficulté ? De nombreuses autres obstacles viennent se mettre en travers de la sélection du consommateur. Il faut par conséquent aller à l’essentiel. Comprendre les principaux choix auxquels tous les acquéreurs sont confrontés. Des tissus, il en existe une variété impressionnante, chacun avec des critères différents : naturels ou synthétiques (voire mixte), sec ou doux, épais ou fin, à motif ou uni… Autant de questions auxquelles le consommateur devra répondre pour trouver son revêtement idéal.

Premier match : tissus naturels contre synthétiques

Les puristes vous diront qu’il n’y a pas de match, parce qu’il n’y a même pas de combat. Nombreux sont encore ceux qui ne jurent que par le naturel. Et il est vrai que le tissu permet encore cette diversité : le coton, le lin, la laine, soie… Autant de matières naturelles qui donnent naissance à de nombreux tissus.

Le lin : cette matière végétale est adorée par certains détestée par d’autres. Une chose est certaine : oui, le lin se froisse ! Ceux qui en sont friands vous diront qu’une pièce en lin froissé est du plus bel effet. Froissé, ou fraîchement repassé, le lin est un bel atout pour mettre en valeur n’importe quel intérieur. Du sol au plafond, c’est l’une des matières fétiches des décorateurs : rideaux, nappes, plaid, abat-jour… Il est vrai que cette étoffe convient parfaitement au intérieur cosy et lounge. Elle est ultra solide, facile d’entretien, apprécie l’eau et le savon. Elle est néanmoins sensible à la décoloration. C’est la raison pour laquelle nous la déconseillons pour un canapé très régulièrement exposé au soleil. Ci-après, quelques modèles de chez Frigerio, fabricant italien qui rend ses lettres de noblesse à la matière.

Le coton : c’est le matériau incontournable dans l’univers du tissu. D’origine végétale, omniprésent dans presque tous les textiles et dans des proportions différentes, sa présence est gage de solidité absolue. Matière résistante, facile à laver et à entretenir, facile à vivre également. Le 100% coton peut néanmoins rétrécir au lavage. Attention donc aux canapés déhoussables ! Fuyez les températures de lavage trop élevées au risque de ne pouvoir remettre le revêtement d’origine… Tout comme le lin, le coton pur, se laisse facilement pâlir avec le temps. Donc, on évitera les expositions directes au soleil.  Si votre disposition ne permet pas cette protection, dirigez-vous vers des tissus mixtes (coton/synthétique).

La laine : La matière est d’origine animale. Elle est appréciée pour ces qualités thermiques et de résistance. Elle apporte épaisseur et confort au tissu qu’elle compose. Fibre qui a cependant le défaut d’être rêche et de “piquer”. Rassurez-vous, la fibre est toujours associée à d’autres (aux qualités plus douces) pour former un contact sec et néanmoins très acceptable.  La fibre permet l’obtention d’effets et de motifs incomparables : chevrons, Prince de Galle, Pied de poule, tweed, carreaux, écossais… Place à l’imagination !

On pourrait continuer notre présentation sur d’autres composants naturels comme le chanvre, la soie… Néanmoins, l’ameublement nous pousse à sélectionner certaines plutôt que d’autres.  L’essentiel de l’offre sur le marché français réside dans ces trois matières principales.

CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits ici

Que valent alors les matériaux moins glamour que sont les dérivés chimiques du pétrole ? La quasi-totalité des ces fibres sont issues de l’industrie pétrolière. Il faut bien reconnaître que ce n’est pas l’idéal dans nos intérieurs déjà fort pollués. Cependant, le succès de ces textiles à l’instar des revêtements microfibres qui font l’unanimité auprès des français, laissent penser que nous ne sommes pas prêts à tout sacrifier au nom de la pollution ! Oui, ce type de fibre est d’un entretien enfantin et d’une résistance à toute épreuve. Les canapés qui en sont recouverts sont d’une douceur difficile à obtenir avec les éléments naturelles, à l’exception du velours de coton. On peut donc raisonnablement accepter ce genre de textile pour l’habillage du salon. Attention cependant à ne pas cumuler les sources de pollution avec d’autres traitements chimiques : traitement anti-tâches, ou protection anti-UV au risque de rendre votre salon trop pollué.

Tissus secs vs doux

Au-delà de la provenance du textile (naturel/synthétique), il est un autre critère essentiel dans la sélection de votre habillage, celui du contact. Vous l’aurez remarqué, il est des textiles au toucher particulièrement doux et moelleux (flanelle, velours, microfibres…). D’autres au contact au plus rude : lainage épais, certaines cotonnades épaisses…

Vos préférences : Il n’y pas de bonne et de mauvaises solutions. Il y a votre préférence ! Pour les indécis, il faut juste avoir à l’esprit que les tissus doux ont tendance à avoir des fibres longues en surface. Cette caractéristique en induit une autre : ce type de revêtement est amené à changer de tonalité selon le sens dans lequel elle est. Sur du velours ou de la microfibre ce phénomène est bien présent : des endroits sont plus sombres que d’autres et inversement. De fait, il est rare d’obtenir un effet similaire sur toute la surface du canapé. Rien de grave en soi ! C’est simplement une donnée qui peut faire pencher la balance des indécis.

Le type et le style de mobilier orientent très souvent vers un textile particulier. Vous le remarquerez :  le choix d’un tissu sec ou velouté s’impose souvent comme une évidence. Un fauteuil crapaud accepte volontiers un généreux velours ras  en coton, un canapé à assise ras-du-sol supportera aussi bien de la microfibre que du lin. En revanche, un canapé droit deux/trois places aux formes très cubiques sera davantage mis en valeur avec un épais lainage sec.

Dernier combat : couleurs et motifs

Le cuir a la simplicité de ne proposer que deux principales possibilités : cuir grainé ou cuir lisse. Côté textile, la simplicité s’envole. C’est l’embarras du choix qui pose problème. Avant même de se poser la question du motif, il est important de régler celle du coloris. On établit une première sélection avec la question du : “clair ou foncé ?”, puis celle des teintes en elles-mêmes : “froides ou chaudes ?”. Déjà, en apportant des éléments de réponse à ces deux premières questions-tri, on est à même de se faire une liste des coloris acceptables. Mais vous verrez, même avec une liste de teintes formalisées, le choix définitif ne sera pas si évident. En effet, pour un même coloris, les propositions peuvent être très vastes. N’avez-vous jamais remarqué, dans les enseignes spécialisées en mobilier, ces chariots sur roulettes jouxtant certains canapés ? Ils regorgent de propositions d’habillage. Parmi ces dizaines de liasses (parfois des centaines), seules une poignées sont dédiés aux finitions cuir… Vous l’aurez compris : le solde, c’est votre choix de tissus ! Voilà pourquoi ce n’est pas si simple ! Un même coloris peut être décliné en une étoffe brillante ou mate. En une version unie ou fondue… Si votre salon manque de luminosité, vous pouvez vous amuser à opter pour un textile à effet brillant qui renverra la lumière. Mais laissez-vous aussi guider par vos goûts !

Motifs ou uni ? Vos goûts sont, là encore, essentiels. Votre décoration intérieure aussi, et il convient d’en tenir compte. Une pièce sobre et épurée acceptera très facilement un tissu Prince de Galle,  Pied de poule, écossais ou bien encore très coloré. L’imprimé, dans ce cas, donne une identité forte à votre décoration. Mais si votre salon est déjà chargé et haut en couleurs, rabattez-vous sur un ton neutre et uniforme comme un gris ou un beige. Et attention à ne pas vous laissez embarquer trop vite dans un choix hasardeux que vous pourriez vite regretter. En effet, un des facteurs à prendre en considération est celui du phénomène de mode. Parfois les tendances sont éphémères, ce qui n’est pas le cas de votre deux places : la durée de vie d’un canapé en France est évaluée à 10 ans en moyenne. En conséquence, méfiez-vous des tendances, sauf à opter pour une version déhoussable !

Pin It
In : Conseils

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Du gris pour les canapés !
    28289 Lectures

    Le gris nous envahit Couleur un peu à part dans la gamme chromatique, le gris évoque la morosité, la tristesse ou bien encore la monotonie mais également le calme, la douceur sans oublier

  • Créer son canapé soi-même
    26133 Lectures

    Comment concevoir ou fabriquer son canapé soi-même ? Pour y répondre, il existe différentes solutions, les unes permettant de tout accomplir du début à la fin, et d'autres soulageant des

  • Lit coffre de rangement
    22377 Lectures

    Dans la série, les placards sont saturés et les murs ne peuvent être déplacés, voici une solution qui va faire du lit coffre, la solution de rangement vedette dans la maison. Lit coffre comme

EN CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR