Idée déco : les peaux de bêtes

Pas de commentaire

En cet hiver qui s’annonce, la peau de bête est en mesure de détrôner la grosse maille en laine qui était jusqu’à présent la favorite dans nos options déco. Cette fois, on plébiscite l’animal et à l’état brut s’il vous plaît.

La peau de bête : top tendance hiver 2014/2015

Quelque soit le style intérieur élu pour notre home sweet home, la peau de bête s’inscrit sans sourciller dans toutes les pièces de la maison. Que l’ambiance soit du style scandinave ou gustavien élégant,  Far West ou Cow-boy décalé ou bien encore campagne ou urbain chic, la peau nous livre à l’ évidence  chaleur, confort et douceur. Tout un ensemble de caractéristiques que chacun de nous apprécie de retrouver dès l’apparition des premiers frimas de l’automne.

L’autre avantage des peaux de bêtes est la très vaste palette de coloris et de textures que celles-ci nous proposent. Cette impressionnante gamme suppose aussi de savoir à l’avance ce que l’on cherche ou du moins l’idée déco que l’on souhaite conférer à son intérieur. De nombreuses options s’offrent à nous tant en terme de couleurs, et autant d’objets pour lesquels il n’est pas toujours simple de concilier le mariage de plusieurs imprimés peaux de bêtes.

Bien connaître son intérieur pour ne pas se tromper dans la déco


Pour sélectionner les imprimés qui colleront le mieux à notre ambiance intérieure, il convient de lister l’ensemble des couleurs présentes dans la pièce dans laquelle on souhaite insérer le nouvel élément. Pour ce faire, il convient aussi d’observer l’ensemble de notre déco et de définir objectivement si elle est plutôt chargée ou épurée. Cet élément est essentiel pour ne pas se tromper.

Si vous doutez de votre objectivité, n’hésitez pas à demander à vos proches et/ou à vos amis de se pencher sur la question. Notez ce qu’en pensent vos observateurs et ne vous contentez pas d’un ou deux avis. Une demi douzaine est un minimum. Une fois les avis recueillis, faîtes une synthèse des opinions livrées. Notez également les coloris présents dans la pièce et l’importance des points de couleurs (un petit coussin jaune n’a pas le même impact qu’un pan de mur entier). Seules les vraies teintes franches sont à comptabiliser (vert, rouge, bleu, orange, rose, violet…). Si une même teinte apparaît sous différentes formes (vives, pastel, dégradé…) on ne la compte qu’une seule fois. Les tons gris, beige, blanc ou crème ne comptent pas en tant que coloris. Il faut cependant déterminer si ces teintes neutres sont chaudes ou froides. Un ton chaud tire vers les rouges, bruns, dorés, jaunes tout comme certains gris ; un ton froid comprend des tonalités argentées, bleues, vertes, et de nombreux gris. Ainsi une couleur ivoire est neutre mais chaude. Un blanc bleuté est une teinte froide.

CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits ici

Peaux animales : les différentes variétés

Le grand avantage de la très large palette offerte par les peaux de bêtes est aussi sont inconvénient majeur : imprimé ? coloris ? texture ? Laquelle s’insère le mieux dans votre pièce ? Autant d’interrogations auxquelles il faudra répondre. Mais avant de s’y pencher, il est bon de faire le point sur les possibilités livrées par dame nature. Deux grandes catégories se font front : il y a les peaux à motifs (rayures, points, taches…) et les peaux unies (pelage d’une couleur uniforme) voire des tonalités dégradées (plusieurs couleurs fondues comme le loup, le renard).

Les peaux à motifs marqués : tigre, panthère, girafe, zèbre mais aussi des animaux moins exotiques comme les vaches ou certains lapins.        Les peaux à coloris dégradés : loup, serpent, renard, crocodile, ou certaines races de vache comme la blonde d’Aquitaine ou encore l’Aubrac. Les peaux unies : certains lapins, certains renards et serpents, ours blancs ou bruns…

A cela s’ajoute les extravagances humaines qui transforment les peaux de bêtes dans toutes les couleurs. Ainsi, la peau de bête affiche des couleurs inhabituelles.  Tout peut être proposé : du serpent rose, du lapin violet ou encore de la peau de vache argenté. Nous resterons pour ce post dans notre thème des peaux de bêtes dont les teintes sont naturelles. Et c’est déjà beaucoup !

Conseils déco pour choisir sa peau de bête sans se tromper

Revenons à votre intérieur. Vous avez recensé plus de 3 couleurs franches  bien distinctes dans la pièce ou votre intérieur est jugé chargé ? A moins d’être un décorateur averti et de maîtriser parfaitement les subtilités entre les matières, les reflets et textures, abstenez-vous de choisir un imprimé marqué. Exit les imitations zèbre, les vaches normandes et les panthères. L’idée est d’apporter la chaleur, la douceur mais pas la couleur ! Pour autant, pas de panique, il y a encore l’embarras du choix. Une peau de vache blanc cassé est du plus bel effet, tout comme il est judicieux d’opter pour une peau de lapin unie blanche, grise ou marron.

Le résultat de votre sondage est sans appel et tout le monde est unanime sur le fait que votre déco est minimaliste ? A vous de jouer car tout est permis. Les imprimés les plus extraordinaires sont pour vous. Panthère, zèbre, girafe, vache normande mais aussi plus sobre comme le loup, ou le renard. Attention cependant à bien respecter les codes couleurs et à ne pas être trop généreux. L’idée ne consiste pas à recréer un zoo mais apporter une touche qui a du caractère. Un parquet un bois, des murs blancs font partie des incontournables intérieurs français. Sachez que dans ce type d’ambiance la peau de bête à imprimé fort est idéale. Elle peut s’inscrire en touche sur certains éléments déco comme les tapis, poufs, fauteuils, coussins ou encore tabourets de bar.

Les peaux les plus tendances pour cet hiver 2014-2015

Ce post ne prône pas le massacre des animaux. Non, bien au contraire. Les imitations peaux de bête sont tellement bien réussies qu’il serait ridicule de vous inciter à participer à l’extermination de certaines races animales. Néanmoins, certains animaux destinés à l’alimentation peuvent facilement être acheter à l’état naturel comme le lapin ou les vaches. C’est d’ailleurs, un recyclage auquel il n’est pas ridicule de participer. Sachant que la main humaine peut transformer n’importe quelle peau de vache en peau de serpent au moyen d’impression sur cuir étonnante…on peut aisément se diriger vers des peaux imitation serpent ou crocodile sans culpabiliser.

La top tendance dans la décoration intérieure n’est néanmoins pas celle du serpent ni du crocodile. Non. L’idée est d’apporter aussi de la matière et de la douceur, indispensables durant la période d’hibernation qui s’annonce. Il faut du poil. Doux et long si possible. Le mouton est idéal dans certaines ambiances mais la connotation vieillotte a du mal à s’effacer. La vraie bonne idée est d’apporter une belle surface poilue dans un intérieur épuré et par touches discrètes et unies dans une ambiance plus fournie.

Objets déco en peau de bête : le tapis mais pas que

Parmi les objets fétiches en peau de bête arrive le tapis. Poils longs ou poils ras, couleur ou uni, c’est la premier objet animalier dans la maison. Il faut dire que le choix est judicieux car il permet de compenser un sol carrelé trop froid ou encore de rendre plus moelleux le contact avec un béton ciré. Pour peu que vous disposiez d’une cheminée ou d’un poêle à bois, l’ambiance chalet cosy est assurée. De plus, l’offre de tapis en peau de bête est vaste. Chaque budget est satisfait : des tapis en peaux pas chers sur de nombreux sites et enseignes sortent pour les jours plus frais. Les tapis en imitation peau de bête discount remportent aussi un franc succès en raison de leurs tarifs très accessibles. Autre avantage est qu’ils peuvent être à la fois synthétiques et esthétiques.

Souvent sollicités, les coussins en fourrure font aussi leur effet. Différents modèles et fourrures peuvent joliment orner un grand canapé d’angle uni. Si votre intérieur est minimaliste, vous pourrez facilement opter pour une déclinaison de coussins de différentes textures et différents motifs. Cela permet de donner du caractère à un salon un peu terne. Autre bonne idée si vous avez succombez à une belle cuisine d’un blanc immaculé : choisissez des tabourets de bar en imprimé zèbre. Et pour donner du chien à une salle à manger en parquet des sièges en imitation panthère. Mais attention à ne pas tomber dans le too much. S’il s’agit d’un ensemble de chaises de plus de deux pièces, il faut alterner avec des sièges plus sobres et unis.

Autre source d’inspiration pour inviter la peau de bête chez vous : le plaid. D’accord, c’est un objet imposant mais néanmoins indispensable. Alors pourquoi ne pas se lover dans un plaid en lapin véritable pour une douceur incomparable, vous aurez d’ailleurs un succès garanti auprès des enfants qui viendront souvent se coller à vous lorsque vous en ferez usage ! Pour les petits budgets, on préfèrera le plaid en imitation fourrure loup pas cher et particulièrement élégant lorsqu’il est négligemment déposé sur un canapé… Vive l’hiver !

 

Pin It

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Du gris pour les canapés !
    28011 Lectures

    Le gris nous envahit Couleur un peu à part dans la gamme chromatique, le gris évoque la morosité, la tristesse ou bien encore la monotonie mais également le calme, la douceur sans oublier

  • Créer son canapé soi-même
    25443 Lectures

    Comment concevoir ou fabriquer son canapé soi-même ? Pour y répondre, il existe différentes solutions, les unes permettant de tout accomplir du début à la fin, et d'autres soulageant des

  • Lit coffre de rangement
    22067 Lectures

    Dans la série, les placards sont saturés et les murs ne peuvent être déplacés, voici une solution qui va faire du lit coffre, la solution de rangement vedette dans la maison. Lit coffre comme

EN CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR