Le fer forgé a encore la cote

Pas de commentaire

La modernité, les nouvelles technologies nous offrent chaque son jour son lot d’innovation. Pourtant loin d’être dépassé par les composites récents, le fer forgé conserve tout son attrait. A moitié meuble d’entrée et porte manteaux, le Lubéron est l’exemple parfait de cet spécificité.

Un porte manteaux en fer forgé

C’est Maison du Monde qui nous propose ce produit simple, et propre à ce que l’on peut attendre d’un porte manteaux mélangeant fer forgé et bois. Une tradition pour cette marque de conserver les matériaux nobles et usuels pour tirer toutes ses qualités initiales. Un bois foncé pour conserver une teinte chaude caractéristique du style Maison du Monde, et un fer grisâtre dont les tons nuancent avec la luminosité.

Ce porte manteaux que nous avons sélectionné permet une double configuration. Celle d’y suspendre sur les nombreuses patères disponibles tout type de vêtements. Sac à main, sacoche, chapeau ou veste y trouveront leur place rapidement et facilement. Ses crochets largement retournés supporte le poids et évite tout glissement fortuit des affaires entreposées.

Au centre un haut miroir encadré de bois dont les nervures mettent à jour les propriétés massives et naturelles de cette matière, lui confère une utilisation supplémentaire bien appréciable dans une entrée. Un haut plateau horizontal toujours en bois massif vient couvrir le tout et délimiter sa hauteur par un arc forgé de fer. On y disposera des couvertures, des plaids, ou encore des accessoires indispensables pour affronter le climat du jour.

Le bas est quant à lui réservé aux fonctions du meuble d’entrée, toujours dans cet esprit propre au fer forgé, c’est à dire aéré et léger. Les seules tablettes au nombre de deux, suffisent pour y ranger les fournitures quotidiennes qui ne trouvent pas place ailleurs. Portefeuille, clés de voitures ou encore courrier du jour. A chacun de disposer de cet espace conséquent comme il entend. Une partie à droite trouve sa place pour offrir un rangement pour les parapluies. Son socle plein assure que l’eau ne s’écoule pas dans la pièce mais reste dans le réceptacle prévu à cet effet. Des petits particularités bien pensées et rationnelles.

Pour finir avec ce descriptif, quelques fragments de fer forgé taillés en boule alternent des teintes dorées avec celles de la couleur du fer initial. Ces éléments évitent ainsi de tomber dans la simple étagère droite et longiligne. Le bas se termine par un quadrillage pour y poser les chaussures. Vous pouvez découvrir ce produit ici

CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits ici

La force d’un meuble d’entrée en fer forgé

fer forgéLa plus grande qualité du fer forgé pour ceux qui sont sensibles bien entendu à cette fabrication, reste pour nous sont aspect intemporel. Cette fabrication outre le fait qu’elle ne se démode pas, si bien conçue dès l’origine, s’assoit aussi une alliance classique de bois et de métal. Deux matériaux qui se complètent et se mettent respectivement en valeur. Les nuances dorées et les veines de Sheesham ( Palissandre des Indes), rendent une finition chaleureuse.

Les objets en fer forgé ont la plupart au delà de l’aspect pratique une fonction décorative. Loin de la standardisation actuelle, il apporte une petite touche rétro mais pas trop. Le travail du fer et les lignes qui en découlent seront les points à privilégier pour éviter de tomber dans le pièce rococo de ce style de mobilier. C’est aussi une fabrication qui rassure. Initialement prévu pour l’extérieur, tout doucement, il s’est invité dans nos intérieurs, dans notre décoration. Son allure robuste et ses dons pour résister aux intempéries ont séduit rapidement un public qui lui est maintenant fidèle.

Maison du Monde a réussi son petit meuble d’entrée intégrant un porte manteaux et porte parapluie. Les lignes sont ni trop désuètes, ni trop vintage bien que cela soit tendance, ni trop lourd. Une belle harmonie s’en dégage pour un ensemble cohérent et satisfaisant. Une tradition qui leur va bien et qui marque leur signature. Un prix correcte pour un patinage et un vernis fait main, des matériaux teintés de façon efficaces et du bois massif. 329,90 euros pour ce meuble dit du Lubéron. Les dimensions totales d’une hauteur de 217 cm, d’une largeur de 83 cm et une profondeur de 34 cm, semblent adaptées pour le fixer dans la plupart des entrées.

Pin It

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Le futon pour globe-trotter
    424 Lectures

    Faites vous accompagner d'un futon lors de vos voyages, élément indispensable pour gérer les imprévus. Pour les plus casaniers d'entre nous, l'intérêt d'un tel accessoire n'est pas

  • Septembre : le canapé du mois
    322 Lectures

    Notre expérience en matière d'ameublement, nous permet d'avoir l’œil sur les modèles de salons qui par leur forme, traverseront le temps sans encombre. Voici le canapé du mois de septembre en

  • transformer ses photos en tableau
    175 Lectures

    Un concept qui prend forme de deux manières. La première pour les geeks accrocs des derniers logiciels en matière de traitement et d'impression d'images. La deuxième que nous aborderons ici, ou

CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR