Le miroir vénitien à l’honneur

Pas de commentaire

Venise a toujours su attirer les regards : joyau architectural, cité flottante hors du commun, passé majestueux, la ville aimante et fascine de nombreux artistes. L’ameublement n’est pas épargné, on est en Italie, tout de même ! Symbole de la splendeur : le miroir vénitien que nous mettons ici, à l’honneur.

La vie est un miroir dans lequel l’homme n’est jamais que le reflet de lui-même : Chamfort

Le miroir vénitien ancien se raréfie

Parmi toutes les merveilles artistiques de cette Venise inspiratrice, l’ameublement n’est pas en reste, notamment du côté de la miroiterie, les verreries de Murano servant certainement la cause… On le sait, les italiens ont été les premiers à maîtriser la technique du miroir tel qu’on le connait aujourd’hui. Mais au-delà de cette audace, leur sens de l’esthétisme les a très vite dirigé vers des encadrements extraordinaires, en miroir travaillé et ciselé mais également en bois sculpté et doré à la feuille d’or. Aujourd’hui, le miroir vénitien est de renommée mondiale. On le recherche authentique, avec un travail remarquable, surmonté d’une cartouche en bon état, non piqueté, biseauté… mais la raréfaction de l’objet très convoité a développé un marché parallèle confidentiel qu’est celui de la copie ou de la reproduction. En effet, le miroir vénitien ancien se fait bien trop rare pour être tout à la fois en bon état et accessible !

Intemporel, l’effet des modes n’a pas d’impact sur lui. Les antiquaires sont à l’affut de belles pièces mais sont forcés de proposer des copies d’anciens pour satisfaire une demande qui ne faiblit pas. Il faut dire que, même si les fabricants de mobiliers de copies d’ancien se font moins présents, il en reste quelques uns qui tentent de survivre, car, si le miroir vénitien est encore très convoité, le reste du mobilier vénitien comme les consoles, les lits ou encore les armoires est totalement boudé par les consommateurs notamment en raison de son style très travaillé, sculpté et finalement trop surchargé ; plus assez dans l’air du temps pour attirer, en masse, les décorateurs d’intérieur et les clients. Le marché de l’occasion s’avère aussi très utile pour dénicher le miroir vénitien qui a un peu vécu : de nombreux sites de la seconde main peuvent proposer de belles pièces comme le bon coin, ou ebay.

Miroir vénitien Rialto, moinat.net

CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits

Faux miroirs et vrais prix

Un miroir vénitien à vendre en excellent état est donc rarissime, à moins qu’il ne ressorte d’une rénovation complète et ultra couteuse. Donc, pas de vrais miroirs à moins de dégager un budget très conséquent… De petits fabricants italiens travaillent encore ces pièces d’ameublement avec la passion de l’art vénitien en tête. Ils se retrouvent sur les étals des antiquaires faute de mieux… Ceci ne signifie pas pour autant qu’il faille les dénigrer, bien au contraire, ils offrent une solution palliative intéressante et beaucoup moins onéreuses que les versions anciennes. Seule vraie contrainte pour un consommateur non averti : ne pas acheter une copie de miroir vénitien au prix d’une véritable pièce de collection !

Miroir vénitien octogonal, moinat.net

Le prix d’un miroir vénitien de reproduction est très variable : il dépend bien évidemment de sa taille, mais aussi et surtout de son travail qui intervient sur la forme octogonale, ovale ou encore rectangulaire de l’objet. Il peut être surmonté d’un cartouche, ou proposer des pare-closes, il peut être ciselé ou sculpté… l’ensemble de ces travaux se monnaient ! Si quelques enseignes de grande diffusion proposent quelques pâles copies de petits miroirs vénitiens pas chers (moins de 150€), les premiers prix pour ce type d’accessoires dignes de ce nom et de grandes tailles se situent entre 300 et 700 € pièce. On ne parle ici que de copies ultra diffusées. Pour s’équiper plus chic, il faudra débourser une somme supérieure à 900 € et pour les pièces magistrales les tarifs atteignent plusieurs milliers d’euros (entre 5 000 et 10 000 €), voire même les 30 000 € comme le modèle de la reproduction exclusive de Lady Mendl…

Reproduction exclusive de la collection antique Lady Mendl, muranoglass-shop.fr
Pin It

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Du gris pour les canapés !
    28079 Lectures

    Le gris nous envahit Couleur un peu à part dans la gamme chromatique, le gris évoque la morosité, la tristesse ou bien encore la monotonie mais également le calme, la douceur sans oublier

  • Créer son canapé soi-même
    25562 Lectures

    Comment concevoir ou fabriquer son canapé soi-même ? Pour y répondre, il existe différentes solutions, les unes permettant de tout accomplir du début à la fin, et d'autres soulageant des

  • Lit coffre de rangement
    22150 Lectures

    Dans la série, les placards sont saturés et les murs ne peuvent être déplacés, voici une solution qui va faire du lit coffre, la solution de rangement vedette dans la maison. Lit coffre comme

  • Une montée d’adrénaline
    372 Lectures

    Il y a des jours ou les yeux mettent un peu plus de temps à s'ouvrir. Une solution radicale, ce canapé multicolore qui procurera au lever une belle montée d'adrénaline. Vif et ludique le Chew

  • Idées cadeaux Noël ultra design
    18 Lectures

    Noël s'inscrit à grands pas dans notre agenda et il est temps de passer aux choses sérieuses et parfois très compliquées. Comment trouver "the" cadeau, celui qui ne se retrouvera pas en vente

  • L’étagère murale et ses variantes
    566 Lectures

    Pas une seule habitation ne possède en son sein au moins une étagère murale. Facile parfois à poser, très esthétique et peu encombrante, elle fait partie des accessoires incontournable de la

  • Saint-Etienne ou la cité du design
    26 Lectures

    6ème agglomération française, ancien haut lieu industriel, Saint-Étienne doit trouver sa reconversion après le déclin de ses manufactures phares. C'est notamment dans le design que la ville

EN CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR