Le mobilier en osier, une affaire bien ficelée !

Pas de commentaire

Sous le terme de vannerie se cache un art, celui de tresser de fibres végétales pour réaliser des objets très variés dont l’ameublement. Plus communément connue sous l’appellation de mobilier en osier, la vannerie sert aussi bien des petits objets déco que de grosses pièces d’ameublement comme les canapés.

A l’œuvre, on connait l’artisan : Les Frelons et les Mouches à miel, La Fontaine Fables

L’art de la vannerie au service de la décoration

La souplesse de certaines fibres végétales est la clé de cet art ancestral. Tressage et ficelage de multiples végétaux, qui varient selon les saisons et selon les localisations géographiques. Rotin, osier, bambou, châtaignier, paille, noisetier, jonc, roseau, canne de Provence… autant de matières qui se prêtent au jeu de l’entre laçage. Le résultat de ce savant tissage ? Des objets plus ou moins imposants, plus ou moins utiles mais toujours naturels et synonyme de retour aux sources. La vannerie demande peu de matériel mais une grande habileté dans la gestuelle. Une seule école en France forme les professionnels. Elle est située à Fayl-Billot, en Haute-Marne, capitale de la vannerie française.

Toutes sortes de techniques permettent d’arriver à des résultats tout aussi variés que les objets qui en sont issus. Miroir, panier, casier, abat-jour, corbeille… Comment intégrer au mieux cet art au service de la décoration ? Pour certains, la simple accumulation de paniers aux formes et teintes diverses suffit à produire l’effet escompté. Pour d’autres, l’intégration se fera plus subtile, en touche pour ne pas surcharger le décor. Les paniers s’intègrent volontiers dans n’importe quel style de décoration, même si l’esprit campagne et rustique lui sont plus adaptés. Pour l’intégration dans une ambiance design, il faut oublier car les deux ne font pas bon ménage.


CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits


L’ameublement conjugué en osier

La solidité et la résistance de la vannerie sied parfaitement aux grosses pièces de mobilier tels que les canapés et fauteuils lesquels sont tout aussi adaptés pour l’intérieur que pour l’extérieur. Un canapé en osier ? Pourquoi pas. Entendre ce joli craquement lorsque l’on s’assoit peut s’avérer très reposant. C’est aussi très confortable. La flexibilité du matériau assure un bon maintien, sans être extrêmement ferme. En revanche, il peut être désagréable de se mettre directement en contact avec la matière, qui marque le corps et n’est pas spécialement douce. Il faut surmonter le fauteuil, la chaise ou le canapé en osier ou rotin d’un coussin d’ameublement, c’est bien plus confortable.

Certaines enseignes se sont spécialisées dans cet art et ne proposent que du mobilier et de la décoration en osier. D’autres intègrent, au sein même de leur collection, des pièces de vanneries pour séduire le plus grand nombre. Les chaises de salon en rotin rappelle une ambiance exotique et se marient avec des bois sombres tels que le teck. Les chaises en osier quant à elles se mixent avec des bois blond ou du mobilier plus contemporain en laque blanche. Idéal sous une véranda, le salon en rotin assure la transition entre l’intérieur et l’extérieur avec beaucoup de chaleur et d’élégance. Enfin, l’avantage des meubles en osier, c’est qu’ils ne sont pas chers.

Source photo : Atelier du petit parc

Pin It

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Le canapé du mois d’octobre
    2346 Lectures

    Il s'appelle Morisson. Peut-être un petit clin d’œil au groupe de rock les Doors, mais nous n'en savons rien. Ce que nous savons en revanche c'est que ce canapé pourrait devenir l'idole de votre

  • Vivaraise : histoire d’une marque
    546 Lectures

    C'est l'histoire d'une petite passementerie ardéchoise qui a su se dessiner un avenir dans l'univers très chahuté de la décoration d'intérieur au point de s'inviter dans les allées du salon

CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR