1000 emplois détruits chez Mobilier Européen-Fly

Pas de commentaire

Les difficultés rencontrées par le secteur de l’ameublement trouvent une traduction concrète en ce vendredi 21 novembre 2014. Un peu plus de 1000 emplois et une quarantaine de points de vente sont appelés à disparaître.

Officialisation de la reprise de Mobilier Européen

Une succession d’années difficiles,une procédure de sauvegarde lancée en juin dernier, un redressement judiciaire en septembre et la décision du tribunal rendue hier vient à bout de nombreux mois de tension. La reprise partielle des activités de Mobilier Européen, qui exploite les enseignes Atlas, Fly et Crozatier, se traduira selon les sources judiciaires, par 1.003 licenciements sur le territoire national. Sous cette destruction massive d’emplois se cache cependant un nombre équivalent d’emplois préservés au sein de la cinquantaine de magasins, sur les 95 détenus en propre par le groupe Rapp, propriétaire de Mobilier européen, qui font l’objet de la reprise.




La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse a opté pour une vente à la découpe en retenant cinq offres dont celles de Nicolas Finck, actuel directeur financier de Mobilier européen, concernant des enseignes Fly, celle de But principalement pour Atlas et celle de Casalys, société créée par des cadres, pour reprendre des entités Crozatier. Les 48 magasins exploités en franchise devraient poursuivre leur activité : ils emploient, à eux-seuls, 1.600 personnes. Environ cinquante emplois sur les 300 que compte le siège social devraient subsister à Mulhouse.

CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits

C’est donc officiellement terminé pour le groupe Mobilier Européen : l’ex n°4 de vente de meubles en France se voit donc morcelé puisque pas moins de 5 offres ont été validées par le tribunal de Mulhouse ce vendredi. La fin d’une histoire familiale qui avait débuté en 1959. Reste à saluer l’empreinte laissée par le groupe qui a activement contribué à la démocratisation du meuble de qualité en France. La concurrence rude d’un secteur en crise est venu à bout de cette locomotive.

Quel avenir pour les points de vente ? La relance la plus importante s’inscrit dans le projet New Fly. En effet, l’offre de reprise la plus importante qui a été validée est celle portée par Nicolas Finck, l’ancien directeur financier de Mobilier Européen. Elle concerne 39 magasins Fly (soit 724 emplois) ainsi que les contrats de franchise de la marque. Ce projet de relance d’envergure a baptisé “New Fly” veut “renforcer le concept du design à prix abordable et développer l’offre décorative par une répartition plus équilibrée entre les deux familles (60% meubles/40% décoration)“.

Pin It
In : Dépêches

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Du gris pour les canapés !
    26670 Lectures

    Le gris nous envahit Couleur un peu à part dans la gamme chromatique, le gris évoque la morosité, la tristesse ou bien encore la monotonie mais également le calme, la douceur sans oublier

  • Créer son canapé soi-même
    22489 Lectures

    Comment concevoir ou fabriquer son canapé soi-même ? Pour y répondre, il existe différentes solutions, les unes permettant de tout accomplir du début à la fin, et d'autres soulageant des

  • Lit coffre de rangement
    21193 Lectures

    Dans la série, les placards sont saturés et les murs ne peuvent être déplacés, voici une solution qui va faire du lit coffre, la solution de rangement vedette dans la maison. Lit coffre comme

EN CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR