Chez Made le client change de costume

Pas de commentaire

Normalement le client est roi et tout lui est servi sur un plateau. Chez Made.com, il n’est plus seulement acheteur mais devient contributeur de la marque en affilant un costume de commercial pour mettre en avant le produit qu’il a acheté. Une idée pas tout à fait nouvelle, mais est-ce une vraie bonne idée ?

Le commerce social prend encore plus d’ampleur

Lorsque l’on achète un tee-shirt par exemple, le logo est apposé le plus souvent sur la face du textile de façon bien visible et le porteur devient ainsi en quelque sorte un homme sandwich, c’est à dire qu’il contribue volontairement ou non au développement de la marque. Pour le mobilier, l’idée ne pouvait pas être reprise, mais celle du commerce social qui prend de l’ampleur semblait la plus appropriée pour l’enseigne Made.com. Les responsables ont donc mis au point une plateforme Unboxed, traduisez littéralement sans boite. On se rapproche de Pinterest ou d’autres approches sociales qui regroupent des communautés pour partager des photos.

Et dans ce cas précis, vous l’aurez bien compris, cette communauté diffuse des photographies de leur intérieur, décoré bien entendu de produits issus de chez Made.com. Ce concept n’est pas nouveau puisqu’il a été inventé de façon bien plus modeste par Atout Design. Ce furent les premiers à sollicités leurs clients pour qu’ils envoient un petit cliché de leur salon, leur meuble ou de leur table.

A moins échelle, ils avaient déjà compris que pour vendre par internet, la place du client est essentiel et qu’il pouvait devenir le meilleur porte drapeau des produits achetés. Ainsi le recrutement se fait naturellement et à moins coût. Ici Made.com a repris ce concept pour le pousser au maximum. Nous pensons réellement qu’il va prendre son essor en peu de temps et devenir une référence en la matière.

Plus fort que ça, le Figaro rapporte la parole de la cofondatrice du site, Chloe Macintosh qui précise que “L’objectif est d’inspirer, donner les tendances comme le font les magazines de déco, mais de manière moins intimidante en expliquant ce qu’on peut faire dans un petit appartement et sans avoir nécessairement beaucoup d’argent“. Autrement dit, nous voici avec une version de M6 DECO non plus télévisuelle, mais version réseau social. Au delà de ratisser une nouvelle clientèle, l’objectif avoué est de montrer que sans se ruiner, il est possible de créer des décorations design.




CANAPE.NET : c’est aussi un guide d’achat et comparateur de prix. Des centaines de produits ici

Et disons le, cela marche puisque depuis son ouverture Made.com a reçu vidéos et photos en quantité suffisante avec mise en scène des ses produits. Cette démarche s’inscrit dans ce que les anglais appellent le “home porn”, autrement dit le voyeurisme immobilier qui pousse par exemple à visiter des appartements ou des maisons juste par curiosité mais sans volonté réelle d’achat à la clé. Il existe d’autres sites qui permettent également de diffuser ses photos personnelles sur la toile, pour partager avec les autres nos décorations et inspirations. Nous y reviendrons dans un article spécialement consacré au sujet.

Pin It
In : Éditorial

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Objets déco en bois flotté
    1666 Lectures

    Aujourd'hui, abordons un produit qui commence lentement à percer, et dont le matériau principal relève d'un travaille dominé par bon nombre d'amateurs. Découvrons quelques réalisations à

  • Un angle presque parfait
    47 Lectures

    Pour trouver le canapé d'angle parfait, entre guillemets bien sur, il faut prendre en considération deux éléments indispensables. D'abord les dimensions et ensuite l'aspect

  • Six canapés gris à prix mini
    9574 Lectures

    Depuis une paire d'années, le gris et à l'honneur pour la décoration intérieure. Le canapé, pièce maîtresse du salon, suit bien évidemment la tendance. Pour être dans le coup, son changement

  • Soldes : savoir déjouer les arnaques
    261 Lectures

    Les soldes ont pour vocation d'écouler les invendus stockés en boutique. Ni plus, ni moins. Certaines enseignes tentent d'induire en erreur, avec beaucoup d'indélicatesse parfois. Comment déjouer

CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR