Le divan fait il partie des objets émotionnels de la maison

2 commentaires

Les émotions du divan par Plympton

Il existe peu de support mettant en scène le divan comme source émotionnelle. Les voitures, les photos, les vêtements par exemple, ont tous joués la carte émotive pour la vente. Dans le domaine du meuble, seule la famille Simpson s’amuse avec le gag du canapé, à faire de cet objet un moment incontournable. La symbolique par contre même sur le ton de l’ironie est forte et met en avant ce lieu de passage obligé, de rassemblement de toute la famille.

Ce dessin animé nous procure t-il une image négative ou positive, sentimentale ou indifférente, sur ce mobilier de tous les jours. La vidéo met en avant le concept poussé encore plus loin par Bill Plympton, transformant le divan en un personnage à part entière.

A la fois objet de désir, une sorte de compagnon nous liant pendant un bon nombre d’année, Il pourrait tout aussi bien finir très rapidement à la décharge, mais voilà…Cette animation sur le ton de l’humour, pourrait être le résumé de la rencontre entre Homère et son divan. La fin démontre qu’il serait difficile de s’en détacher et de s’en libérer aussi aisément.

La question pourrait donc se poser ainsi : Le canapé peut il être pour vous, un objet porteur d’émotion et de souvenir ?

Pin It
In : Éditorial

A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Philou

    Plutôt fonctionnel que émotionnel . Aucune attache ou lien affectif avec mon canapé, pour ma part…

  2. Siss

    Moi j’aime bien mon canapé. Et je crois que j’aurai du mal a m’en séparer.Mais d’un autre coté son aspect vieillo pourrait me fatiguer a la longue. Franchement je sais pas, mais si je suis ici à écrire çe commentaire, c’est que je suis prête a en changer que je ne veux bien l’admettre. 😉

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Plaid : un allié dans la déco
    1220 Lectures

    Trop souvent appelés à jouer le rôle de  "cache misère", le plaid est bien souvent employé pour mettre hors d'état de nuire un vieux canapé hideux qui trône au beau milieu du salon.

  • La culture sous stickers
    35 Lectures

    Un grand mur vide donne l’illusion d'une maison inhabitée... Inversement, trop de décorations tue la déco. Concilier ces deux éléments est le secret de la réussite, d'un intérieur abouti.

CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR