Infurn dans le colimateur du CEC

Peut être avez-vous eu l’occasion de visiter la boutique en ligne INFURN et que vous pensiez enfin acheter l’un de leurs meubles.

Vous recherchez un avis sur Infurn ?

A la recherche d’avis sur internet, à travers les différents forums qui traitent sur les arnaques notamment, vous avez pu lire le pire et le meilleur. Qu’en est-il réellement de cette enseigne et des probabilités de recevoir sa commande ou d’être rembourser. Ici, nous ne sommes pas en mesure de juger ou de dire si le site http://www.infurn.com/ , connait des problèmes ponctuels, ou si se cache une volonté d’arnaquer le client.

Infurn dans le colimateur du CEC 1A ce jour, le CEC (centre européen de la consommation), émet une alerte sur les pratiques de cette marque. Il note des délais de livraison interminables, voir des livraisons partielles, des problèmes de remboursement récurrent, tardifs ou inexistants. Ainsi le CEC de France a reçu 350 réclamations de consommateurs insatisfaits, information relayée par bon nombre de journaux et sites internet reconnus (Le Monde, Le Nouvel Observateur). En 2010 sur les 190 dossiers traités, le CEC a reconnu que 90% des litiges ont été résolus, soit par la livraison, soit la voie du remboursement total. Un point positif à noter.

[row] [col col=6]

[col col=6]

Qui est donc Infurn ? Le site internet précise que c’est une société espagnole créée en 2010, soit tout récemment. Elle compte 72 employés à travers l’Europe. Ses clients, plus de 100 000 se trouvent aussi bien en France que dans le reste du monde. Mais voilà le siège de l’entreprise ayant changé plusieurs fois de pays, difficile pour le consommateur de s’y retrouver et d’avoir un interlocuteur stable. A priori la nouvelle adresse serait bien espagnole, mais les paiements semblent êtres effectués au Royaume-Uni. Un montage particulier qui ne permet pas de déterminer les raisons véritables, mais seulement vraisemblables.

Par contre, ce qu’il est possible de regretter, c’est l’attitude du personnel, qui  privilégie des contacts par téléphone avec les clients, pour d’après les consommateurs, écarter toute preuve écrite par courrier ou par mail. Alors la question naturellement se pose sur l’attitude et le sérieux de cette entreprise. Pour l’internaute, il sera à même de réfléchir plusieurs fois avant de cliquer sur le bouton “ajouter au panier”. Soyez donc vigilant. Pour compléter la lecture :

Evitez l’enfer Infurn

Arnaques en ligne, les sites dangereux

60 millions forum

Quant à la rédaction, nous  publierons d’ici peu les 10 réflexes essentiels avant de passer commande en ligne. Mais en attendant, nous connaissons de par notre expérience la problématique des délais de livraison auxquelles les revendeurs peuvent être confrontés, mais aussi aux difficultés de production rencontrées. Nous prenons aussi en compte le sentiment du client, qui dans l’attente s’interroge sur le devenir de sa commande et donc de son achat. C’est pourquoi nous proposons à la fois, ici, dans les commentaires prévus à cet effet, la possibilité aux clients de Infurn de faire par de leur expérience positive ou négative. Un droit de répons est également ouvert à la société, si elle souhaite éclaircir ces allégations.

 

1 réflexion au sujet de « Infurn dans le colimateur du CEC »

  1. J’attends le remboursement d’une commande que j’ai passée le 25 octobre 2013 et annulée le lendemain 26 octobre (droit de rétractation de 7 jours pour toutes ventes par correspondance.) A ce jour le remboursement de cette commande n’a toujours pas été effectué ( délai de 30 jours ouvrés largement dépassé). Je vais porter plainte à la gendarmerie + les pourrir sur le net, + demander à mon avocat qu’il prenne le relai, c’est dommage, j’avais pourtant bien essayé de régler cela à l’amiable avec eux en cherchant d’abord à prendre contact…..mais ils s’en moquent et n’ont aucun respect du consommateur. A 1 semaine de noël, leur pratique est même carrément inhumaine. une honte.

    Répondre

Laisser un commentaire

Guide d'achat et comparateur sur les canapé et la literie.

Réseaux sociaux

Canape.net