Nous avons testé John

Ici il ne s’agit pas de tester les John célèbres mais seulement le canapé du même nom de chez Maisons du Monde. Au cœur de la citée des papes après avoir déjeuner au Beau Bistrot, qui fait des burgers français sensationnels, la tâche sera bien plus difficile que nous le pensions.

Canapé John 3/4 places

Maisons du Monde possède une signature repérable à mille lieux. Le canapé John rentre tout à fait dans ce style disons légèrement néocolonialiste. Même si au fil du temps cela commence à s’effacer, quelques traces subsistent encore, lui collant irrémédiablement à la peau. Pour ce salon 3 ou 4 places, le style serait qualifié de vintage et encore. Un bloc rectangulaire aux lignes primitives, une hauteur uniforme, des accoudoirs très larges. Au final, ce canapé est débarrassé de tous les superflus. Frustre, naïf ou au contraire clair, compréhensible peuvent baptiser ce modèle, selon comment on le ressent.

Il est le vrai que le design solide et simple peut plaire ou carrément déplaire. Il peut susciter le plaisir ou le déplaisir. En gros le John c’est tout ou rien. Certes les formes sont généreuses et contemporaines. Mais ce qui saute aux yeux et qui le rend attirant c’est d’abord son cuir vieilli marron ou noir au choix. Cet effet tatoue définitivement le canapé John. C’est ce qui lui permet de se différencier des autres, de ne plus le laisser dans l’anonymat, de lui donner une raison d’exister encore.




Découvrir le canapé John de Maisons du Monde


Avis de l’équipe

[row] [col col=6]plusLes points positifs

  • Lignes simples
  • Accoudoirs larges
  • Le cuir vieilli
  • Le style déco
[col col=6]moins

Les points négatifs

  • Assise basse
  • Cuir sec

 Test du produit

La difficulté du test du canapé John pour en dégager un avis objectif pour nos lecteurs, ne résidait pas dans le fait de s’asseoir. Car après ce repas, nous avons apprécié de nous laisser tomber dans les bras de John. Et croyez nous, nous sommes tombés de haut. Du moins c’est la sensation qu’il en est ressortie peut être à tort. Le lestage du ventre pouvait y être pour quelque chose. Mais cette sensation s’est confirmée pour se relever et en sortir. La aussi, aurions-nous abusé du double burger fait maison ?

L’assise est particulièrement basse et pourtant mesure 43 cm de hauteur ce qui tout à fait convenable et standard. Une fois installé dedans, le confort est agréable. Le dos est bien calé au fond sur un dossier un peu rigide à notre goût, mais c’est aussi la forme et l’esprit qui veulent cela. Le cuir vieilli un peu sec manque de douceur et de naturel pour un cuir vachette finition pigmentée. Ne poussons pas non plus le bouchon trop loin, c’est un canapé à 1406 €. On ne peut pas demander à ce prix des revêtements de haut vol. Mais l’ensemble reste correct, cohérent et bien assemblé. La mousse de 35 kg/m3, les sangles élastiques pour la suspension, bref le tout en fait un produit usuel.

Les coutures traversent l’assise monobloc par son milieu. Elles sont relativement discrètes et ne gâchent pas l’ensemble. Trois piqures sur les accoudoirs en plus qui cassent un peu cet imposant salon. Le John c’est d’abord un style bien précis qui utilise les normes de la fabrication. Pas question ici d’innovation, de petits détails ciblés, c’est un monolithe du canapé et c’est d’ailleurs ce qui fait son charme. Dimensions (cm) : H 64 x L 220 x PR 98

Laisser un commentaire

Guide d'achat et comparateur sur les canapé et la literie.

Réseaux sociaux

Canape.net