Comment éviter qu’un canapé en cuir blanc ne jaunisse…

Pas de commentaire

C’est une teinte que l’on fuit comme la peste : le canapé en cuir blanc reste un rêve inaccessible pour un grand nombre de consommateurs. On se le refuse, souvent à tord, car de simples précautions toutes simples suffisent pour en profiter quelques années sans qu’il ne jaunisse.

Spécificités du cuir blanc et précautions à prendre

Nous admirons les canapés en cuir blanc chez les revendeurs, nous les badons dans les magazines déco, nous en rêvons chez nous, et pourtant, combien sommes-nous à franchir le cap. Tout d’abord, et avant même de s’attacher au coloris même, il convient de rappeler ici que la qualité du cuir est primordiale. Point de longévité sur une qualité médiocre. Se renseigner sur la qualité en questionnant le revendeur ou le fabricant doit être la première étape. Quel type de bêtes (taureau, vachette, buffle…) ? Quelle épaisseur de cuir  ? Sur quelle partie du canapé ? Méthode de tannage ? Fleur corrigée (ou rectifiée) ou pleine fleur ?  S’agissant d’un modèle en cuir blanc, un tannage minéral sur de la fleur corrigée d’épaisseur 1.3/1.5mm constitue déjà une très bonne base, facile à vivre et à entretenir. C’est d’ailleurs, la grande majorité des cuirs proposés dans le moyen de gamme.

C’est une teinte que l’on fuit comme la peste : le canapé en cuir blanc reste un rêve inaccessible pour un grand nombre de consommateurs. On se le refuse, souvent à tord, car de simples précautions toutes simples suffisent pour en profiter quelques années sans qu’il ne jaunisse.

Une fois cette qualité minimale requise repérée, il faut savoir que la teinte blanche est effectivement plus fragile que les autres. Elle jaunit avec le temps. Comment éviter ce phénomène ? D’abord, et c’est la précaution de base, en évitant que la lumière directe ne se retrouve sur le cuir. Pour cela, il faut trouver un emplacement qui n’est jamais exposé aux rayons du soleil. Pour ce faire, le canapé sera éloigné des ouvertures vitrées (fenêtres, portes vitrées donnant sur l’extérieur, baies vitrées…). S’il vous est impossible de le tenir à distance des rayons solaires, occultez les surfaces vitrées grâce à des rideaux opaques que vous tirerez lorsque la lumière est trop vive et/ou trop directe. Autre ennemi du cuir blanc, les sources de chaleur qui altèrent l’éclat du blanc (poêle à bois, cheminée notamment). Enfin, les matières abrasives telles que le jean’s détériore sensiblement l’intensité du blanc.

Entretenir et raviver le cuir blanc

Toutes les variantes de blanc sont soumises à la même fragilité. Elles se ternissent et jaunissent autant que les autres couleurs, mais, sur elles, le phénomène est bien plus visible. Agir consiste à entretenir de façon très régulière le canapé. D’abord avec des gestes aussi simples que celui du dépoussiérage. Toutes les semaines, il convient de passer un chiffon sec de manière à ôter la pellicule poussiéreuse qui ternit la surface. Puis, il est fortement conseillé de passer un produit spécifique aux teintes claires qui empêche le jaunissement. De nombreux fabricants de canapés proposent le leur. Demandez à votre revendeur de vous fournir un kit d’entretien spécial cuir blanc. Suivez les conseils d’application et ne vous acharnez jamais sur un endroit précis au risque de “marquer” la surface trop sollicitée.

Le revêtement cuir nécessite un entretien régulier, cependant, ne négligez pas les coutures, qui, elles, aussi sont blanches. Pour les nettoyer, munissez-vous d’une brosse à dents aux poils souples trempée au préalable dans une eau savonneuse (au véritable savon de Marseille). Passez la brosse sur les piqûres pour ravivez la teinte du fil. Passez une seconde fois en trempant la brosse à dents dans de l’eau claire. Essuyez toute trace d’humidité avec un chiffon sec.

Enfin, dernière astuce si vous trouvez que, malgré l’entretien que vous lui avez accordé, votre canapé jaunit : repeignez le/les murs  de votre salon (ceux qui encadrent votre canapé) d’un coloris plus marqué (un gris un peu soutenu, un beige assez dense…) de manière à éclaircir, par contraste votre canapé. Un trompe l’oeil qui fait son petit effet.

Pin It
In : Conseils

A propos de l'auteur

Participer

Votre adresse email ne sera pas publiée (obligatoire)

VOUS AVEZ AIMÉ LIRE AUSSI
  • Du gris pour les canapés !
    27552 Lectures

    Le gris nous envahit Couleur un peu à part dans la gamme chromatique, le gris évoque la morosité, la tristesse ou bien encore la monotonie mais également le calme, la douceur sans oublier

  • Créer son canapé soi-même
    24455 Lectures

    Comment concevoir ou fabriquer son canapé soi-même ? Pour y répondre, il existe différentes solutions, les unes permettant de tout accomplir du début à la fin, et d'autres soulageant des

  • Lit coffre de rangement
    21734 Lectures

    Dans la série, les placards sont saturés et les murs ne peuvent être déplacés, voici une solution qui va faire du lit coffre, la solution de rangement vedette dans la maison. Lit coffre comme

  • Quel canapé recherchez-vous ?
    46 Lectures

    Pour vous aider dans votre démarche,prenez quelques secondes en répondant à ce petit sondage qui nous permettra de compléter les informations du site. Vous pouvez choisir 3 réponses maximum.

  • Avec mécanisme coulissant
    520 Lectures

    Jusqu'à présent les fonctions évoluaient peu en matière de sofa. Même si les têtières apportent depuis peu une autre façon d'aborder le confort, cette nouveauté était pensé avant tout pour

  • Convertible rapido kézako ?
    1221 Lectures

    Impossible d'échapper au qualificatif "rapido" lors de l'achat d'un canapé convertible. Mais en réalité c'est bien plus qu'un adjectif, c'est aussi une marque déposée. Pour le consommateur cela

  • Canapés Dunlopillo beatnik
    2219 Lectures

    Le titre est un peu provocateur, mais difficile de trouver le bon mot pour qualifier les canapés Dunlopillo. Nous allons donc décoder aujourd'hui ce qui fait la différence, l'altérité de la

EN CUIR
LES PRODUITS A DÉCOUVRIR
L’ÉDITORIAL DE LA RÉDACTION
AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR